La consommation d’eau en bouteilles plastiques est une source de pollution : Faites des économies ! L’eau du robinet est 100 à 300 fois moins chère !



La consommation d’eau en bouteilles est une source de pollutions en raison d’une importante proportion de contenants plastiques non/mal recyclés et d’autre part, par les émissions de gaz à effet de serre, liées au transport, qui constitue lui-même un gaspillage d’énergie.

Cette situation est paradoxale, puisque chaque habitation dispose d’une source d’eau potable de qualité et à un prix infiniment inférieur : L’eau en bouteille coûte de 100 à 300 fois moins chère que l’eau du robinet !!!

- Actuellement le prix de l’eau du robinet varie selon les régions de moins de 3€ le m³ à plus de 8€ !.

Mais prenons comme base le prix moyen de l’eau du robinet (2019) qui avoisine le 3,50 € ttc le m3 (1000 litres) soit 0,0035 € le litre :

- Le prix minimum de l’eau de source en bouteille est d’environ 0,20 € le litre et 0,40€ pour l’eau minérale : C’est-à-dire environ 100 fois plus cher ! et à ce prix il faut ajouter le coût d’élimination des bouteilles en matière plastique qui gonfle les poubelles...

Une énorme dépense inutile

Par exemple une famille de 4 personnes, buvant chacune 1,5 litres d’eau en bouteille par jour, consomme plus de 2000 litres (2m3) par an : Soit une dépense inutile de : 2190 l. x 0,35 = 766€ à laquelle s’ajoute le coût d’élimination des bouteilles mises à la poubelle.

Vous pouvez refaire ce calcul plus précisément en vous basant sur votre facture d’eau du robinet et vos notes d’achat d’eau en bouteilles.

L’eau du robinet est actuellement le produit alimentaire le plus surveillé (Par exemple, beaucoup plus que le vin non bio (*)

En effet la qualité de cette eau est contrôlées par des analyses périodiques dont tout citoyen peut consulter les résultats à sa mairie ou à l’Agence régionale de santé (ARS) mais aussi plus simplement en ligne sur internet. Voir page : Les résultats des analyses de l’eau du robinet sont publics.

Aujourd’hui, il est très rare que l’eau du robinet ne respecte pas les normes de qualité fixées par les réglementations sanitaires française et européenne. Et dans ce cas les autorités publiques n’hésitent plus à intervenir car elles ont obligations de résultat.

Et ceux, qui estiment que la collecte et l’élimination des ordures coûtent cher, doivent savoir qu’une famille qui consomme de l’eau bouteille jette en moyenne plus de 2m3 de bouteilles vides par an ! Ces déchets pour être plus ou moins bien recyclés doivent être transportées en moyenne sur 300Kms !

La planète n’en peut plus de ces imbécilités !

En conclusion, l’achat d’eau potable en bouteille ne se justifie que pour les personnes dont la santé nécessite la consommation d’eaux minérales thérapeutiques spécifiques.


Sur ce sujet, voir nos pages :

- Les résultats des analyses de l’eau du robinet sont publics.

- L’eau potable : qualité et réglementation.

(*) De nouvelles règles pour du vin bio de bio, mais pour les autres "pinards" ça reste pas très "biau" !