L’usure des pneus automobiles c’est des micro-caoutchoucs présents dans l’environnement par centaines de milliers de tonnes



JPEG - 321.3 ko

On parle beaucoup des microplastiques. Mais la quantité de plastiques dans l’air et l’eau est faible comparée à un autre polymère qui pollue notre air et notre eau - et donc notre organisme : les micro-caoutchoucs.

Ce sont les particules les plus fines provenant à 97% de l’abrasion des pneus des voitures et des camions. Elles se retrouvent dans le sol, les eaux et l’air à partir des routes.

Des chercheurs suisse de l’Empa (Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche) ont calculé qu’au cours des 30 dernières années, de 1988 à 2018, environ 200.000 tonnes de micro-caoutchoucs se sont accumulées dans l’environnement Suisse.

Parmi les particules rejetées dans l’environnement, près des trois quarts demeurent sur les côtés gauche et droit de la route dans les cinq premiers mètres, 5 % dans les sols restants et près de 20 % dans les plans d’eau.

La quantité de micro-caoutchoucs dans l’environnement est énorme. Selon M. Nowack, responsable de l’étude, ils devraient être bien distingués des autres microplastiques : Seulement 7% des microparticules à base de polymères rejetées dans l’environnement sont constituées de plastique, tandis que 93 % sont issues de l’abrasion des pneus.

Lien pour en savoir plus :

- Site de la Confédération suisse Le caoutchouc dans l’environnement

- Site de l’Empa : Des chercheurs calculent la charge environnementale des micro-caoutchoucs