Le ministère de la « transaction » écologique au Conseil d’Etat : une bonne boulette révélatrice ( ?) publiée au Lebon (*)



JPEG - 154.4 ko
Clic pour agrandir.

On sait ce gouvernement du « en même temps » très à l’écoute des lobbys… On sait le Conseil d’État guidé par des « forces conservatrices »…

Delà à devancer le gouvernement il n’y avait qu’une galipette à faire. Est-ce cette bonne volonté souveraine qui a suscité chez les rédacteurs d’un arrêt du Conseil d’État cette nouvelle dénomination de ministère de la « transaction » écologique et solidaire ?

Un ministère où il est vrai, dans les domaines de la pollution des eaux ou de l’industrie, on aime bien transiger avec les délinquants environnementaux avec les résultats que l’on sait…

(*) Le Recueil Lebon, publié aux éditions Dalloz, diffuse les décisions du Conseil d’État qui font jurisprudences.