ALERTE MONDIALE. Les extinctions d’espèces s’accélèrent et la biodiversité décline à toute vitesse... En 2020, on continue à l’enterrer... ou pas ?



Une première évaluation scientifique d’ampleur mondiale a donné l’alerte à l’automne 2019

https://www.calameo.com/read/0035029488117594f7277

"Les extinctions d’espèces s’accélèrent et la biodiversité décline à un rythme sans précédent dans l’histoire humaine.

Des conséquences graves sur les moyens de subsistance, les économies et la qualité de vie, sont déjà ressenties par les populations du monde entier.

Décideurs, entreprises privées, agriculteurs, secteur public, citoyen et collectivités territoriales doivent s’engager dès maintenant : initier, agir concrètement, avec audace et imagination !"

***************

Comment douter que ce pathétique cri d’alerte ne sera pas suivi en 2020 d’effets concrets et premier lieu par des décideurs publics qui seront les "premiers de cordées" pour montrer l’exemple.

Au front depuis longtemps pour défendre la biodiversité au ras du terrain (espèces protégées, zone humides ou inondables, haies, dénaturation des sols, pollutions...) l’association souhaiterait aussi d’autres comportements et engagements officiels.

Pour 2020, peut-elle simplement espérer que ses interventions seront enfin rapidement prises en compte en particulier par les décideurs du secteur public sans qu’il soit nécessaire pour obtenir une simple réponse ou l’application de la loi de saisir la Justice ?