pollution PCB dans la Saône et ses poissons : « Je veux dénoncer le fait que l’information soit restée confidentielle »



Le BIEN PUBLIC, du mercredi 4 février 2009, consacre un important article d’ Olivier CHAROLLES à un gros coup de gueule - bien justifié d’ailleurs - de Didier Bretin, le président de l’Association interdépartementale des pêcheurs professionnels de la Saône et du Haut-Rhône.

« Je veux dénoncer le fait que l’information soit restée confidentielle, dénoncer le temps mis pour constater cette pollution et le temps qui sera pris avant de décider d’une interdiction de la pêche. Pour le Rhône, il a fallu huit mois avant que l’arrêté d’interdiction ne soit pris en 2005. Je souhaite que la pêche soit fermée, même si cela va à l’encontre de mes intérêts. » …..

En effet, 17 poissons sur 20 au dessus des normes c’est ce qu’a révélé le 29 janvier dernier la préfecture… A Ouroux-sur-Saône, par exemple, deux des trois carpes pêchées affichaient un taux de 15,36 picogrammes/kg et 8,36 picogrammes/kg, (maximum admis à 8 picogrammes…).

Pour en savoir plus, se reporter au quotidien le BIEN PUBLIC.