Lettre ouverte à EDF : nuisances du réseau éléctrique franc-comtois pour l’avifaune



Poursuivant avec détermination leur objectif commun (lire ici l’article précédent), le Centre de soins ATHENAS et la CPEPESC viennent d’adresser une lettre ouverte à l’attention du responsable d’EDF en Franche-Comté :

Monsieur le Délégué Régional,

A l’amorce du retour des premières cigognes, ATHENAS et la CPEPESC Franche-Comté font le triste bilan suivant : Sur l’ensemble de la trentaine d’armements dangereux pour l’avifaune inventorié depuis juillet 2007 sur le territoire franc-comtois, 1 seul (situé dans le village de l’ETOILE-39) a fait l’objet d’une neutralisation par vos services. C’était durant l’été suite à l’électrocution de deux cigognes relâchées depuis le centre ATHENAS.

Aujourd’hui, nos deux associations qui travaillent activement sur ce dossier depuis trois ans déjà vous demandent de bien vouloir prendre les dispositions qui s’imposent pour réduire les nuisances du réseau électrique dont vous avez la charge ;
- d’une part, en programmant en partenariat formalisé par une convention avec nos deux structures des interventions allant dans ce sens sur la base d’une étude déterminant les priorités d’actions ;
- d’autre part en créant une ligne budgétaire indépendante pour permettre la neutralisation d’un nombre significatif d’armements ainsi que des interventions d’urgence. Sans cela, nul doute que de nouvelles cigognes et d’autres espèces de l’avifaune mourront sur les poteaux défectueux. Nous restons à votre disposition pour vous transmettre, dans l’esprit de la démarche ci-dessus, la liste des poteaux ou des lignes incriminés, dont la liste s’est allongée depuis l’automne dernier.

Votre chargé de communication a récemment contesté la paternité d’EDF dans les mortalités de cigognes de l’automne dernier, et dans l’accueil d’oiseaux au centre ATHENAS. Cette négation de l’évidence et ce refus de dialoguer desservent l’image de votre entreprise davantage que les électrocutions elles-mêmes.

Nous en appelons à votre sens des responsabilités, et comptant sur votre diligence et votre compréhension, nous vous prions, de croire, Monsieur le Délégué Régional, en l’assurance de notre considération distinguée.

Ce courrier a été adressé à EDF le 19 février, puis diffusé à la presse régionale en date du 26 février.

A lire également : "EDF : Marché de dupes", article publié dans le tout dernier numéro d’ATHENEWS (n°39), édité par le centre de soins ATHENAS, qui recueille bon nombre d’oiseaux victimes d’électrocutions ou de collisions avec le réseau électrique.

A ne pas oublier : Votre soutien à l’action citoyenne avifaune. Plus que jamais, c’est important !