Vers un plan d’action mondial pour l’eau : le Forum mondial de l’eau d’Istanbul se prépare.



Des délégués de plus de 60 pays se sont réunis à Rome du 21 au 23 janvier 2009 pour poursuivre les négociations en vue d’un plan d’action mondial pour l’adaptation aux changements qui influeront sur la manière dont les pays gèrent leurs ressources en eau douce.

Cette réunion s’insère dans le cadre des préparatifs du 5ème Forum mondial de l’eau qui se tiendra du 16 au 22 mars 2009 à Istanbul, en Turquie. Le Forum mondial de l’eau est le principal événement dans le monde ayant trait à l’eau.

Et il y a urgence.

“L’agriculture absorbe environ 90 pour cent de la consommation d’eau douce. Elle est de loin le plus gros utilisateur d’eau. En gros, il faut 2 000 à 5 000 litres d’eau pour obtenir de quoi nourrir une personne pendant 24 heures” , indique Alexander Müller, Sous-Directeur général de la FAO responsable du Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement.

“La population mondiale passera de quelque 6,5 milliards à plus de 9 milliards de personnes en 2050. Cette augmentation posera un défi de taille à l’agriculture mondiale : il faudra produire davantage pour nourrir une population croissante tout en utilisant plus efficacement des ressources en eau limitées.

"La concurrence sur des ressources en eau moins abondantes s’intensifiera parallèlement à l’augmentation de la demande du secteur industriel et des ménages. De nouveaux concepts et une forte volonté politique seront nécessaires pour résoudre les problèmes de l’eau au niveau mondial et nourrir le monde de manière durable tout en relevant les défis croissants posés par le changement climatique."

“Le Forum mondial de l’eau, en rassemblant des responsables gouvernementaux de différents secteurs, la société civile, le secteur privé, les associations de consommateurs et les universités, offre une chance formidable de voir l’agenda international relatif à la gestion de l’eau refléter cette nouvelle façon d’appréhender le problème.”

Il est urgent de mettre à jour une stratégie internationale complète pour la gestion de l’eau. Lors de la récente crise alimentaire, de nombreux pays ont connu des sécheresses aiguës qui ont pénalisé leur production alimentaire.

Le Forum mondial de l’eau d’Istanbul fournira des éléments de débat pour les prochaines négociations internationales notamment au G-8, à la Commission des Nations Unies pour le développement durable et à la Convention de la plateforme des Nations Unies sur le changement climatique.

.

Liens :

- Le Conseil mondial de l’eau : http://www.worldwatercouncil.org/index.php ?id=1&L=1

- annonce du 5ème forum mondial de l’eau : http://worldwaterforum5.org/fileadmin/WWF5/Library/Publications/1ere_annonce_resume.pdf