Vallée du Dessoubre : la fin de la saga des pollutions de Belleherbe (25) ?



Avec la construction à Belleherbe (25) d’une nouvelle station d’épuration, c’est deux points noirs de pollution qui devraient enfin disparaître en 2006 dans le val du DESSOUBRE. La commune voisine de Charmoille ayant en effet, par délibération du 25 mars 2005, enfin accepté de se rattacher à la future station de Belleherbe.

Durant un quart de siècle, les problèmes d’assainissement de Belleherbe, affectant notamment la source captée en contrebas du village, auront alimenté une véritable saga de pollutions périodiques et d’épidémies à répétition…

C’est la fin annoncée une désopilante histoire d’anthologie rurale des plateaux calcaires comtois ... Avec humour certains rebaptisaient parfois la localité : "Belleherbe-sur-Hépatites".

- voir : La saga des "tripes en folie" de Belleherbe.

NDLR : Cette saga des égouts de Belleherbe, qui a duré pour la CPEPESC plus d’un quart de siècle, illustre le laxisme public contre lequel l’association doit le plus souvent lutter pour défendre l’environnement en demandant simplement avec ténacité et persévérance l’application des lois.

On la dit procédurière, mais hélas, par expériences, seules les menaces de procès ou de condamnations financières permettent d’obliger les collectivités - quand ce n’est pas l’Etat ( Patron des polices de l’Eau et de l’Industrie) à appliquer les lois.

A moins bien sur, que l’on considère ces lois environnementales de la République comme des normes philosophiques et de seconde zone. Elles sont pourtant essentielles pour notre Avenir.