Une geste original de Dominique Voynet pour la planète et qui devrait bien servir d’exemple à l’ensemble des responsables politiques !



En cette fin d’année, le courrier habituel est gonflé de nombreuses cartes de vœux d’élus, de structures, de collectivités et même d’associations… Certains cartons sont de véritables œuvres d’art, d’impression certainement coûteuses, mais qui finiront inéluctablement dans la caisse de papier à recycler…

Mais surprise en ce début d’année. Dans une enveloppe, on découvre un simple mot de Dominique Voynet, accompagné d’un chèque de 250 €.

« Chers amis. J’ai décidé cette année de ne pas faire de carte de vœux - beaucoup de gaspillage, pas assez de sincérité dans un emballement un peu dérisoire – et de consacrer les sommes que j’aurais dépensées en papier, timbres et imprimerie à des associations utiles. Je suis sûre que la CPEPESC saura quoi faire du chèque joint ».

D’autres associations militantes ont elles aussi reçu un chèque similaire.

Et si l’année prochaine, les ministres, les 331 sénateurs, les 577 députés ainsi que les milliers de maires, de présidents de grosses collectivités, responsables publics divers qui consacrent en moyenne de 1 000 à 2 000 € à leur vœux faisaient de même, envers les associations écologiques, humanitaires, etc. ?

On peut rêver !!!


NB : Voici le détail des associations qui ont reçu un versement de D. Voynet :

500 euros à Emmaüs alternatives ; 500 euros à l’association La belle étoile, qui vient en aide aux réfugiés sans papiers à Calais ; 250 euros à Organbidexka col libre, protection des oiseaux ; 250 euros au CPEPESC, Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères ; 250 euros au Réseau Action Climat ; 250 euros à FERUS, association de protection du loup, de l’ours et du lynx.