Une découverte stupéfiante à Besançon !



Le 15 mars dernier, alerté par une association locale ayant des atteintes à des stocks de pommes qui suspectait des chauves-souris, la CPEPESC et son secteur chiroptères a mis en place une surveillance mettant en oeuvre les dernières technologies de surveillance (détecteurs d’ultrasons, détecteur de mouvements, appareils de photos à amplificateur de lumière, etc..) permettant ainsi de découvrir (comme le démontre la photo ci-contre pris hier dans la nuit avec un système d’amplificateur de lumière d’où le vert ...) une nouvelle espèce pour la faune franc-comtoise, une probable Roussette d’Egypte (Rousettus aegyptiacus - en cours de détermination d’après photo auprès de spécialistes), jusqu’alors présente uniquement en Europe sur Chypre.

Pour l’instant, nous n’avons pas encore découvert le gîte ou cet individu (ou ces individus) se réfugie(nt) ... A suivre !

Le mystère demeure sur "comment est-elle arrivée jusqu’en Franche-Comté ?" ...


Précision au 15/04/2010

> La news ci-dessus n’aura pas manquée de vous étonner, et pour cause : les chauves-souris aiment aussi les poissons ...surtout ceux du 1er avril !