Un "comité Noé" pour résister à la montée de la protection animale : Le pacifique Noé doit se frapper la tête contre son arche !



Un communiqué de presse daté du 19 juin 2007 et issu de la Fédération Nationale des Chasseurs a fait connaître que :

« Le 13 juin dernier, des représentants des organisations professionnelles agricoles du monde de l’élevage, des animaleries, de la tauromachie, du piégeage, de la vénerie, des éleveurs amateurs, de la cynophilie et des chercheurs se sont retrouvés à l’initiative de la Fédération Nationale des Chasseurs et de la fédération Pronatura pour organiser le lancement du « Comité Noé ».

Le Comité Noé se veut "une force de lobbying au plan national et européen qui rassemblera les principales organisations d’utilisateurs et de gestionnaires d’animaux domestiques et sauvages afin de mieux résister à la montée en puissance des lobbies de la protection animale dont l’intégrisme est de plus en plus évident …. » Fin de citation !

Pas un mot dans ce communiqué sur la sensibilité animale pourtant un coeur des problèmes..... Mais cette négation contre nature, n’est elle pas la seule chose qu’ont en commun des "activités" aussi différentes que la tauromachique, le piégeage ou l’élevage concentrationnaire ?

A chacun de se faire son idée : L’intégralité de ce communiqué est consultable sur le site de la Fédération National des Chasseurs, à l’adresse http://www.chasseurdefrance.com/actualite/documents/communique/cp_070619_comite_noe.pdf.