Transports aériens et CO2 : Un collectif belge réclame l’indication du mode de transport sur les produits !



De plus en plus fréquemment, fruits, légumes, viandes et autres fleurs provenant des quatre coins de la planète sont proposés aux consommateurs.

Lorsque ces produits arrivent par avion, le coût énergétique est extrêmement élevé, avec des émissions de CO 2 très importantes : 60 fois plus que le transport par voie maritime !

Par exemple, le seul transport aérien d’un kg ...

- de fraises d’Israël émet 2,6 kg de CO2, soit l’équivalent de 1 litre de pétrole.
- d’asperges du Pérou émet 8,4 kg de CO2, soit l’équivalent de 3,1 litres de pétrole.
- de bœuf d’Argentine émet 9 kg de CO2, soit l’équivalent de 3,4 litres de pétrole.
- d’agneau de Nouvelle-Zélande émet 15 kg de CO2, soit l’équivalent de 5,6 litres de pétrole.

C’est pourquoi, dans le contexte actuel de réchauffement climatique, le collectif "avion rouge" appelle à signer une pétition en ligne, afin de demander l’apposition d’un logo sur les produits en fonction de leur mode de transport (un avion rouge et un bateau bleu par exemple).

En tant que consommateur, ne faut il pas pouvoir faire son choix en toute connaissance de cause ? Si vous êtes d’accord signez la pétition.

Informations et pétition : http://avionrouge.blogspot.com


Le point de vue de la cpepesc : Une heureuse initiative qu’il serait bon d’élargir à toute l’Europe !