Ségolène Royal contre les incinérateurs de déchets... et les autres ??



Ségolène Royal a affirmé "qu’il ne faut plus construire d’incinérateurs en France. Et ce quelle que soit la ville considérée, qu’elle soit gérée par le PS ou l’UMP."

Le CNIID et de nombreuses associations se réjouissent qu’une figure politique ait enfin le courage de rompre avec la politique du tout incinération qui sévit en France depuis plusieurs années, au détriment des alternatives et de la réduction des déchets en quantité et en toxicité.

La France qui ne recycle que 20 % de ses déchets ménagers projette encore de construire 16 nouveaux méga-incinérateurs, et ce malgré une très forte opposition citoyenne.

Partout où des constructions d’incinérateurs sont projetées, les citoyens s’opposent massivement. Il est temps de lancer un vrai débat sur les liens entre santé et environnement et sur l’absence totale de concertation publique concernant la gestion des déchets.

Le CNIID appelle donc chaque élu à se positionner pour un moratoire sur la construction de toute nouvelle unité d’incinération.

Des alternatives plus respectueuses de la santé et de l’environnement sont disponibles et ont su montrer leur efficacité dans de nombreuses collectivités à travers le monde (Belgique, Allemagne, Canada, Nouvelle-Zélande, etc.)

Communiqué du CNIID, 22 septembre 2006.