Se mouiller pour l’eau et la nature ! La CPEPESC a besoin de bénévoles.



La pollution, la destruction des écosystèmes aquatiques, le gaspillage de l’eau, le pillage des ressources naturelles… sans oublier les effets aujourd’hui palpables du changement climatique.

JPEG - 453 ko

Cela fait un quart de siècle que les « écolos » dénoncent dans le désert la montée des problèmes.

On nous a parlé beaucoup ces dernières années de développement durable, de gestion cohérente des ressources en eau et des territoires auxquelles elles sont inféodées, d’objectifs à atteindre en 2015…

On aimerait y croire, car malgré les beaux discours, sur le terrain rien ne change, on ne stabilise même pas. Pire, les milieux naturels les plus sensibles, que constituent les zones humides et inondables, continuent d’être rongés de toute parts. Les normes les plus utiles de la législation sur l’eau ont été assouplies au motif de simplifications législatives ! C’est vrai qu’il n’est pas facile de remettre en question les vielles habitudes et aux décideurs, de tout simplement de respecter les lois

L’époque que nous vivons est cruciale pour la nature qui continue de reculer. Paradoxalement dans un France ou les gens n’ont jamais eu autant de temps libre ( 35 heures, jeunes retraités,..), il n’y a pas assez d’hommes et de femmes pour consacrer du temps à la défendre !

La CPEPESC (1) comme beaucoup d’association a cruellement besoin de bénévoles motivés et amoureux de la nature pour continuer à faire front.


(1) Toute personne interessée peut contacter l’association et éventuellement prendre RDV pour discuter avec un responsable. cpepesc.franche-comte