Des affiches de publicité choc pour dénoncer et mobiliser, parce que ça commence à bien faire !


France Nature environnement (FNE), qui fédère la plupart des associations de protection de l’environnement, a lancé une campagne d’affiches choc dans le métro parisien pour réveiller l’opinion par de judicieux messages d’alarme sur le devenir notre avenir. Cette campagne dérange manifestement puisqu’un organisme agricole l’ Inaporc (porcs) a immédiatement saisi en référé la justice pour demander l’interdiction d’affiches. Il a été débouté de son action le 14 février 2010.( Le Monde du 15/2/2011 .)

"Notre agriculture est malade. Nous importons des OGM pour alimenter notre bétail alors que nous nous interdisons d’en cultiver et que le consommateur n’en veut pas. Des tonnes de lisier, issues des déjections des élevages industriels , provoquent, en augmentant le taux de nitrates dans l’eau, des marées d’algues vertes. L’emploi massif de pesticides dangereux contribue au déclin des abeilles et des autres pollinisateurs. La France est le 1er consommateur européen de produits phytosanitaires.

A la veille du Salon de l’Agriculture, nous avons souhaité alerter les Français sur les dégâts provoqués par cette agriculture intensive peu respectueuse de notre environnement. Depuis l’impulsion du Grenelle, la situation se dégrade. Il paraît que " l’environnement, ça commence à bien faire. " Notre rôle est d’alerter l’opinion".

.

Campagne de FNE conte les importations d’OGM, les algues vertes et les pesticides

.

Face au raz de marée de polluants, FNE a décidé de lancer une campagne portant sur trois fléaux majeurs que sont les importations d’OGM, les algues vertes et les pesticides.

Consulter le dossier de cette campagne sur le site FNE : ( Vous pouvez d’ailleurs y signer une pétition pour l’interdiction des pesticides les plus dangereux).

http://www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/Agriculture/campagne-2011/

.

.

.

.

.

.

.