Pylônes à haute et très haute tension, et sauvegarde des oiseaux protégés en Franche Comté : l’entreprise RTE, la CPEPESC et ATHENAS ont signé une convention de partenariat.



Ce 20 décembre 2011 à Besançon, Cyril Wagner, Directeur de RTE (*) en Alsace, Gilles Moyne, Directeur du Centre Athenas et Ariane Cordier, Présidente de la CPEPESC FC signent une convention de partenariat pour la préservation d’espèces d’oiseaux protégés. Cette convention est l’aboutissement d’une réflexion commune afin de mieux organiser la sauvegarde des oiseaux protégés en Franche Comté.

Les oiseaux font partie du patrimoine naturel. La qualité de leur présence est un indicateur de la santé environnementale d’un territoire.

RTE, La Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères de Franche Comté (CPEPESC FC ) et le Centre Athénas constatent que certaines espèces d’oiseaux nichent sur les pylônes à haute et très haute tension pendant la période de reproduction. Les nids lorsqu’ils sont trop proches des conducteurs électriques constituent un risque pour le bon fonctionnement de la ligne. Pour autant, la suppression de ces nids peut nuire à l’espèce.

La convention de partenariat a pour objectif de concilier l’approvisionnement en électricité et la bonne reproduction des oiseaux, en informant le personnel de RTE des démarches à suivre en cas de découverte d’un nid, et réciproquement, en expliquant au personnel d’Athénas et de la CPEPESC FC, les risques, en termes de sécurité, liés à la présence d’un nid sur un pylône.

D’autre part, lors de la découverte d’un nid d’oiseaux protégés sur un pylône, les partenaires s’informeront mutuellement de cette présence et examineront les dispositifs envisageables, par exemple, déplacer un nid existant vers un nid de substitution.

Enfin, une réunion se tiendra chaque année afin d’établir le bilan annuel de leur coopération. RTE assure la prise en charge financière et contribue à la réalisation et de l’implantation des aménagements.

Le Centre Athénas et la CPEPESC FC assureront la surveillance des aménagements.


(*) L’entreprise RTE est le gestionnaire du réseau public de transport d’électricité français à haute et très haute tension ( 63 000 volts et 400 000 volts) soit environ 100 000 km de lignes en France continentale.