Purin, lisier, effluents agricoles : leurs rejets directs sont interdits.



Outre le délit de pollution d’un cours d’eau qui peut être relevé en application des articles L. 432-2 et L. 216-6 du Code de l’Environnement, le rejet direct d’effluents agricoles dans l’environnement, en particulier de purin ou de lisier, est depuis plus d’un demi-siècle interdit.

Voici les infractions qui selon les cas peuvent être relevées :

- Déversement direct des effluents d’exploitations agricoles dans les eaux superficielles ou souterraines.

Article R211-48 du code de l’environnement « Le déversement direct des effluents d’exploitations agricoles dans les eaux superficielles, souterraines ou les eaux de la mer est interdit ».

L’ Article R216-8 du code de l’environnement stipule à son paragraphe III : « Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le déversement direct d’effluents agricoles dans les eaux superficielles, souterraines ou de la mer ».

- Abandon de déchets ou déversement de substances sur les emprises des routes

.

L’article R*116-2 du Code de la voirie routière stipule :

« Seront punis d’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe ceux qui : 1° …. 3° Sans autorisation préalable et d’une façon non conforme à la destination du domaine public routier… ; 4° Auront laissé écouler ou auront répandu ou jeté sur les voies publiques des substances susceptibles de nuire à la salubrité et à la sécurité publiques ou d’incommoder le public ; 5° …. "

- Voir aussi page :"Abandon de déchets ou déversement de substances sur les routes".

- Déversement d’effluents agricoles dans les égouts publics

Les déversements d’effluents agricoles dans les égouts publics sont interdits sous peine de sanction prévue au code de la santé publique.

Sanction : 10000€ prévue par l’article L1337-2 du code la santé publique.

Voir page : Déversement dans les égouts autre que domestique (rejet industriel, artisanal, commercial, agricole,...) : Il faut une autorisation !

- Déversement d’effluent dans le sol sans autorisation législation sur l’eau

Lorsque les effluents sont déversés dans des cavité, puits perdus, pertes etc... leur rejet d’effluents dans le sous-sol, constitue une activité nomenclaturée dans la législation sur l’eau et les milieux aquatique à la rubrique 2. 3. 1. 0 figurant à l’article R214-1 du code de l’environnement.-

Celle-ci est soumise à autorisation préfectoral obligatoire en application des articles L. 214-1 à L. 214-6 du code de l’environnement.

L’absence d’autorisation est un délit prévu et sanctionné par l’ article L173-1 du code de l’environnement "d’un an d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende"

- Infraction au RSD

- voir : Règlement Sanitaire Départemental (RSD)

Autre page à consulter :

- Élevages agricoles et règles en matière de fumiers, lisiers, épandage.