Pollution aux cyanobactéries de la Loue. La Préfecture communique mais n’applique pas le principe de précaution.



La pollution aux cyanobactéries , ce serait normal.

En bref c’est le résumé du communiqué « Pollution de la Loue » du 4 juin 2010 de la préfecture.

La mortalité de poissons dans la Loue : « Ce phénomène a semblé se rapporter aux épisodes de même type constatés les années précédentes à la même saison et non attribués à une cause précise ».

Autre extrait : « …En effet, le développement des cyanobactéries est souvent dû à la conjonction d’un ensemble de facteurs tels que la lumière, la température, qui leur permettent de prendre l’avantage sur d’autres espèces de bactéries présentes dans le milieu."

La préfecture a également rendus publics deux arrêtés en date du 4 juin :

- L’un interdit l’utilisation de l’eau de la Loue pour l’abreuvement du seul bétail.

- Le second ne concerne que l’interdiction de cession et de consommation des poissons pêchés qui devront être remis à l’eau.

Baignade et canotage restent curieusement autorisées !

Ces activités de contact avec l’eau restent autorisées par la Préfecture et ce malgré la découverte en bordure de rivière d’un chevreuil mort qui avait ingéré des cyanobactéries !

Elle recommande des précautions sans en appliquer le principe probablement en raison de l’intérêt économique touristique local.

Pour lire l’intégralité du communiqué sur le site de la Préfecture et les arrêtés d’interdictions qui ont été rendus public : lien.

Le communiqué de presse de la Pref vient de tomber. Un arrêté a été pris et ne concerne comme prévu que la consommation du poisson et l’abreuvement des animaux. La baignade est toujours autorisée avec seulement quelques recommandations !