Pollution de la Bonneille par la fromagerie et les égouts de Chantrans (25)



En 1997, la CPEPESC à la suite d’une sortie de terrain dénonce au préfet la pollution du ruisseau du GERBIER (affluent du ruisseau de BONNEILLE) : « Nous avons remonté le ruisseau jusqu’à CHANTRANS (en contrebas du lavoir) où subsiste un décanteur très ancien recevant les eaux d’égout, notamment de la fromagerie, décanteur manifestement totalement inefficace ».

En novembre une réponse du Préfet confirme l’inefficacité du décanteur et fait connaître qu’ un dossier général d’assainissement a été adopté par la commune en 1996. Il prévoit une station d’épuration et des "canalisations de liaison entre les réseaux actuels et la future station".

La fromagerie Marcel Monin a été contactée par la DRIRE afin qu’il assure en interne le traitement de ses effluents, dans le cas où la station communale ne retrouverait pas son efficacité.

Word - 29 ko
Observations de la cpepesc

En mai 2004, la CPEPESC a déposé des observations par une importante contribution écrite lors d’une enquête publique portant sur le projet d’épuration et de rejet .

En novembre 2005, la nouvelle fromagerie qui doit comporter sa propre installation d’épuration des eaux est en cours de construction.

La commune va finaliser son projet de station d’épuration. (*)


(*) Nb ultérieure : Lagune d’épuration communale achevée en 2008.