Pollution à Besançon : le fuel d’une cuve s’écoule dans le Doubs.



JPEG - 42.1 ko
Les plaques d’hydrocarbures sur le Doubs

Repérée dès 8h30 ce matin par un responsable bénévole de la CPEPESC, une pollution aux hydrocarbures descendait alors le Doubs dans le secteur du Faubourg Tarragnoz, juste à hauteur de la passerelle Mazagran.

En début d’après-midi, alors que l’origine des irisations en rive gauche n’était pas encore identifiée de manière précise, des poules d’eau pataugeaient déjà dans une fine pellicule huileuse d’environ 3 mètres de large le long de la berge. Comme la plupart des oiseaux d’eau, elles ne manqueront sans doute pas de s’intoxiquer par ingestion, en effectuant le nettoyage méticuleux de leurs plumes souillées.

JPEG - 79.9 ko
La fuite et son écoulement rouge-orangé

L’existence d’une fuite en aval de l’écluse 51 étant manifeste, la CPEPESC prenait contact avec les pompiers vers 14h30 pour stopper l’étalement du produit et en rechercher l’origine exacte.

Une vingtaine de minutes plus tard, une coloration rouge-orangée finit par attirer le regard au pied d’un mur et l’inspection détaillée des lieux permet alors très vite de repérer l’écoulement suspect qui longe un bâtiment d’aspect désaffecté. S’en suit la recherche du propriétaire des lieux -d’abord injoignable- pour atteindre et visiter ce local.

JPEG - 74 ko
Mise en place du barrage flottant

Vers 16h15, et toujours dans l’attente d’une solution pour accéder à la source du produit, les pompiers terminent la mise en place d’un barrage flottant avec l’aide de leur "cellule d’intervention risques technologiques" et le renfort d’une embarcation légère.

JPEG - 77.5 ko
Cellule d’intervention des pompiers

Ce n’est qu’ensuite qu’ils parviendront à récupérer un double des clés et à pénétrer dans le sous-sol donnant accès ...à une vieille cuve à fuel.

Face à une telle situation, la CPEPESC déposera évidemment plainte dès demain pour que :
- d’une part, les responsabilités et les négligences éventuelles soient clairement établies dans le cadre d’une enquête
- s’assurer d’autre part d’un nettoyage correct des lieux et de la récupération effective du produit, qui devra être pompé dans les meilleurs délais.

En attendant, canards et autres habitants du milieu aquatique ne manqueront sans doute pas d’apprécier les conséquences d’un tel déversement...