Participez à la cyberaction : Des fermes pas des usines !!!



JPEG - 31.6 ko

Le gouvernement veut donc se coucher devant le lobby de l’élevage industriel de porcs en relevant le seuil d’autorisation des porcheries industrielles de 450 à 2000 places comme il a cédé sur les « fermes » des 1000 vaches !

Ce Premier Ministre qui a confirmé jeudi 12 septembre au salon des productions animales (SPACE) de Rennes, que les élevages porcins seraient à l’avenir soumis seulement à la procédure d’enregistrement pour les élevages compris entre 450 et 2 000 animaux.

Exprimez votre indignation au premier ministre.

Lien : cyberaction : Des fermes pas des usines !