PCB. Des nouvelles du Jura suisse : Après la truite au bleu, la truite au PCB... Bon appétit !



En 2008, des analyses des poissons dans le Doubs, l’Allaine, la Sorne et la Birse n’avaient pas mis en évidence du PCB que dans cette dernière rivière. La chaire de s truites y dépassait le seuil de 8 picogrammes de PCB par gramme.

La pêche avait été interdite sur la Birse. Curieusement, elle vient de rouvrir alors que le PCB est toujours là.

Selon le journal « Le Temps » du 24 février 2009, « Pourtant, les départements jurassiens de l’Environnement et de la Santé ont décidé de rouvrir la pêche dans ce cours d’eau à partir du 7 mars. Ils s’appuient sur les recommandations de la Confédération, qui nuance la valeur maximale de 8 pg/g. Elle reste la norme limite pour les enfants et les femmes en âge de procréer, mais un adulte peut manger du poisson contenant jusqu’à 25 pg/g de PCB sans mettre sa santé en danger. Il faut toutefois que la consommation soit raisonnable. La pêche dans la Birse est ainsi limitée à vingt prises par pêcheur pour l’année, et pas plus de trois un même jour. Les truites devront mesurer de 24 à 28 centimètres. Un poisson jeune est par principe moins contaminé. Les pêcheurs ne pourront ni vendre ni offrir les truites prises dans la Birse ».