Nuage de Tchernobyl : le professeur Pellerin va t-il prendre du bâton ?



Un rapport réalisé par deux experts judiciaires dans le cadre de l’instruction a été notifié aux parties par madame Bertella-Geffroy juge d’instruction chargée d’une information judiciaire qui a suivi les plaintes déposées notamment par la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad)et des malades de la thyroïde.

Ce rapport démontrerait que SCPRI (Service central de protection contre les rayons ionisants) n’a pas fait connaître à la population et aux pouvoirs publics les toutes les données des mesures de contaminations radioactives effectuées dans l’environnement dont il disposait dans les mois qui ont suivi le passage dans le ciel français du nuage issu de l’explosion de la centrale de Tchernobyl en 1986.

Des niveaux élevés de contamination dans certaines régions françaises notamment dans l’Est. Ainsi rien n’a été fait pour limiter les risques pour la population et surtout pour sa part la plus fragile, les enfants.

Dans cette affaire un procès est enfin en vue. Il sera probablement celui des personnes physiques et d’un certain lobby nucléaire mais surtout celui d’un énorme mensonge d’Etat.

Le professeur Pierre Pellerin directeur à l’époque du SCPRI a certainement du souci à se faire mais il ne devrait pas être le seul !

Pourquoi a t il été couvert si longtemps ? Obéissait-il aux ordres ?


On peut en savoir plus sur ce dossier et consulter les cartes de contamination nucléaire sur le site http://www.criirad.com/