Nouvelle espèce de chauve-souris découverte en Franche-Comté : la pipistrelle pygmée


Portrait de la pipistrelle pygmée

La pipistrelle pygmée, décrite en 1999 (Jones & Barratt, 1999), vient d’être découverte en Franche-Comté dans la capitale bisontine dans des conditions particulières.


En effet, le 7 août 2007 en soirée, près d’une dizaine de chauves-souris pénétrent dans une chambre d’un hôtel du coeur de ville de Besançon. Après un appel de l’hôtel auprès des pompiers qui relait l’information auprès du secteur chiroptères de la CPEPESC, 4 individus sont récupérés le mercredi 8 août en fin de matinée.

Or, tous les individus récupérés (2 femelles adultes, 1 jeune femelle de l’année et 1 jeune mâle) correspondent à la Pipistrelle pygmée (pipistrellus pygmaeus).

Cette espèce, au vu des connaissances actuelles partielles, semble assez présente en secteur urbain de plaine proche de rivières ou de lacs. Au vu de la difficulté d’identification (bien que ces cris soient facilement identifiables de la Pipistrelle commune, espèce proche), sa distribution française ou européenne tient plus du patchwork que d’une aire de répartition fiable.

C’est donc la 28ème espèce de chauve-souris franc-comtoises sur les 33 présentes en France.

En octobre 2009, la Pipistrelle pygmée a été contactée dans le département du Jura.

Maintenant, il reste à surveiller son arrivée dans les autres départements ... et de prouver l’existence de colonies de mise bas.


JONES, G. & E.M. BARRATT 1999. Vespertilio pipistrellus Schreber, 1774 and V. pygmaeus Leach, 1825 (currently Pipistrellus pipistrellus and P. pygmaeus ; Mammalia, Chiroptera) : proposed designation of neotypes, Bull. Of Zool. Nomenclature, 56 :182-186.