NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT. Jusqu’au 10 février à BESANCON au cinéma Victor Hugo



Le film raconte la courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide de faire passer la cantine scolaire au bio, en finançant le surcoût sur le budget de la commune.

Conscient du danger sanitaire qui menace une jeune génération exposée aux 76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays, un maire décide de prendre le taureau par les cornes en donnant un exemple d’une politique sans comparaison. Alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur les dérives scandaleuses d’un système économique qui fait passer ses profits et ses intérêts avant la santé de la population.

Regardez la bande annonce : http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/

et vous aurez surement très envie de voir prochainement ce film, tout public.

Etant donné le nombre réduit de copies en France, ce film a été projeté dans peu de salles. Ne le manquez pas et parlez-en autour de vous.


Avis d’un spectateur sur le site http://www.cinefil.com/

" J’ose 5/5. Parce que ce film allie informations, humanisme, poésie, sagesse, beauté et une formidable espérance. Parce que ce film est atypique, rassembleur de bonnes volontés éparses et non partisan. Parce qu’on ne peut pas le voir sans se sentir différent à la sortie. Parce qu’il plaît aux enfants, aux savants, aux gens simples. Parce que j’ai eu grand plaisir à le voir.