Murin à moustaches



Murin à moustaches - Myotis mystacinus

JPEG - 216.3 ko

F. Schwaab ©

Description, caractères distinctifs [1] :

  • Longueur avant-bras : 31,5 à 37,1 mm
  • Longueur oreille : 12 à 17 mm
  • Longueur Tête + Corps : 35 à 48 mm
  • Poids : 4 à 8 g
  • Envergure : 190 à 225 mm

Répartition régionale :

JPEG - 182.4 ko

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Répartition nationale : ici

Statuts de protection et listes rouges :

  • Arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des mammifères terrestres protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection.
  • Espèce inscrite à l’annexe IV de la Directive européenne Habitats-Faune-Flore
  • Listes rouges :
    • Franche-Comté : Préoccupation mineure (LC)
    • France : Préoccupation mineure (LC)
    • Europe : Préoccupation mineure (LC)
    • Monde : Préoccupation mineure (LC)

Habitat et gîtes :

Le Murin à moustaches est présent de la plaine à la montagne jusqu’à la limite des arbres et fréquente des milieux assez diversifiés, notamment des paysages richement structurés de bocage, plus ou moins urbain, et riche en boisement. En été, les colonies de reproduction se retrouvent derrière des volets, dans des linteaux des granges ou dans des cavités arboricoles. En hiver, les individus se dispersent dans les cavités souterraines (mines, grottes).

Biologie et écologie de l’espèce :

Ses terrains de chasse peuvent être des milieux ouverts ou forestiers, très souvent associés à des zones humides. Les femelles s’éloignent peu des gîtes et les déplacements vont de 650 m à 3 km. Le régime alimentaire du Murin à moustaches, éclectique, reflète la diversité des milieux prospectés. Il exploite essentiellement des Diptères (tipules, chironomes et autres moustiques), des Lépidoptères…

Distribution et populations :

Les effectifs de la région Franche-Comté en période de reproduction sont de 220 individus. D’après la synthèse 2004-2009, 90% de la population est recensée en Haute-Saône, répartis dans 5 sites. En période d’hibernation, ce sont 130 individus dispersés dans 50 sites. La majorité des Murins à moustaches connus se trouvent dans le Doubs avec 75% de la population régionale hivernale répartis sur 20 sites. Ils sont parfois regroupés en colonies, jusqu’à 50 individus, mais souvent en individus isolés.

Menaces :

La rénovation des bâtiments et les problèmes de cohabitations peuvent être responsables de la disparition de colonies.



[1] Arthur L., Lemaire M., 2009. Les Chauves-souris de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Biotope, Mèze (Collection Parthénope) ; Muséum national d’Histoire naturelle, Paris, 544p.