Michel Didier a quitté les rives du Lac Saint-Point.



Adhérent de la CPEPESC dont il soutenait le combat depuis longtemps, Michel DIDIER avait été administrateur de la CPE nationale de 1991 à 2001. Il est décédé dans la discrètion le 6 novembre 2007 dans sa maison dominant le lac Saint-Point. Il avait 80 ans.

Venant des Vosges, il était venu s’installer dans le Haut-Doubs dans les années 60. Personne discrète, peu d’entre nous savaient que Michel avait été déporté. Lors de la dernière guerre, il fut arrêté à Charmes (localité vosgienne où il naquit) et déporté avec 150 de ses concitoyens. Il fut envoyé à Dachau, puis à Leonberg dans une usine souterraine, annexe du tristement célèbre Struthof. A sa libération, il épousa Colette dont les 3 frères moururent dans les camps nazis.

Michel était un homme très attaché à l’environnement. Jusqu’à la fin de sa vie, il consacra une partie de son temps à militer pour la préservation de l’environnement du Haut-Doubs et pour que son cher Lac Saint-Point soit conservé dans don écrin naturel.

.

JPEG - 73.5 ko

.

Puisse la bêtise humaine épargner, comme Michel le souhaitait du plus profond de lui-même, ces paysages magnifiques.

A la CPEPESC, nous perdons un ami très cher, et nos pensées vont vers sa famille et ses proches.