Manger moins de viande c’est « tout positif » pour vous, pour l’humanité, pour l’environnement



JPEG - 95.6 ko

Toute réduction de la production et de la consommation de viande, qui entraînent des émissions de gaz à effet de serre et la dégradation des sols, de l’eau et de l’air, la désertification et la déforestation, apporte des avantages considérables pour la planète.

Il existe un tas de bonnes raisons de manger moins de viande :

Pour la santé :

On ne mange pas assez de fruits et légumes, et beaucoup trop de viande et autres produits d’origine animale. Manger sain et végétarien signifie moins de graisses animales et de cholestérol, moins de fibres, plus de fruits et légumes. Une consommation trop importante de viande augmente vos chances de développer des maladies cardiovasculaires, certains cancers, l’obésité et le diabète.

Pour l’environnement :

Le bétail est responsable de nombreuses conséquences néfastes pour l’environnement. Ainsi, il est rejette 18% des gaz à effet de serre – c’est plus encore que la circulation et le transport. La surabondance de lisier pollue nos lacs, nos rivière, nos rivages.

Pour les animaux :

Chaque année en France, plus d’un milliard d’animaux sont tués chaque année pour l’alimentation dans des conditions peu reluisantes que l’on cache aux consommateurs (Essayer de visiter un abattoir en activités...) Selon le site de l’AVF http://www.vegetarisme.fr/ un français non végétarien mangera pendant sa vie 6 à 7 bœufs, vaches ou veaux, 33 cochons, 1 à 2 chèvres, 9 moutons, plus de 1300 volailles et 60 lapins, ainsi que des centaines d’animaux marins...

Pour l’humanité :

La viande est un produit inefficace. Une grande partie de la production mondiale de grains et de soja est destinés à l’alimentation des animaux, alors qu’il serait plus efficace pour ces produits d’être directement utilisés pour la consommation humaine. Par exemple, pour produire 1 kg de protéines de viande bœuf, il faut nourrir l’animal avec 10 à 15 kilos de protéines végétales...

En moyenne, un français mange 92,5 kg de viande par an, soit plus de 250 g par jour. Beaucoup trop !

Pour toutes ces raisons certains choisissent de devenir végétariens. On peut aussi réduire sa consommation de viande et manger mieux : un ou plusieurs jours sans viande dans la semaine, un repas sans viande sur deux, etc..

Et sans oublier, pour votre porte monnaie :

Une économie assurée !


’ NDLR :

On consultera aussi utilement un site belge faisant la promotion du « jour sans viande » http://www.unjoursansviande.be/)