MÉDICAMENTS ET ENVIRONNEMENT



"...Grâce aux progrès de l’analyse physico-chimique, la présence de traces de substances médicamenteuses et de leurs dérivés ou métabolites a été largement établie à l’échelle mondiale en particulier dans les eaux superficielles et souterraines, dans les eaux résiduaires, dans les boues des stations d’épuration utilisées en épandage agricole et dans les sols.

Ces résidus s’ajoutent aux nombreuses substances non médicamenteuses liées aux activités humaines, également présentes dans l’environnement telles que les produits phytosanitaires, détergents, hydrocarbures, métaux, etc.

Selon les substances médicamenteuses et les différentes catégories d’eau, les concentrations retrouvées varient dans une gamme allant du nanogramme par litre dans les eaux superficielles douces ou marines, les eaux souterraines et les eaux destinées à la consommation humaine, jusqu’au microgramme, voire à plusieurs centaines de microgrammes par litre dans les effluents et les eaux résiduaires.... "

lL’Académie nationale de Pharmacie a publier en septembre 2008, un rapport intitulé « MÉDICAMENTS ET ENVIRONNEMENT »

Consulter ce rapport sur le site l’Académie nationale de Pharmacie en cliquant se le lien http://www.acadpharm.net/medias/direct/1-Rapport-Med-Env-version-JMH-def-JPC

.

NDLR ultérieure à cet article :

L’Afssa a publié en 2010 un rapport sue les résidus de médicaments dans les eaux destinées à la consommation humaine :

PDF - 493.4 ko
Médicaments dans les eaux, rapport Afssa du 1/6/2010.