Les vœux d’Yves Krattinger, un amoureux du bulldozer et de la montagne n’ont pas oublié la Planche des Belles Filles.



A entendre Yves Krattinger, président du Conseil général de Hte-Saône, il n’y a pas plus amoureux de la montagne que lui.

Il est peut être sincère, du moins en partie. Et c’est vrai que l’on est souvent trahi par ses « amis » !

‎"Je récuse le procès qui m’est fait, de détruire la montagne, les espèces protégés, la biodiversité" dit-il, après avoir télécommandé le chantier !

A l’époque de la culture du bulldozer, des infrastructures envahissantes, la vraie montagne sauvage, a-t-elle encore sa place de sanctuaire patrimonial dans une nation dirigée par l’affairisme le plus sauvage ?

170 ha de nature disparaissent chaque jour en France sous le goudron ou les aménagements ; la Montagne n’est hélas pas oubliée...

On aura beau exhorter et raconter n’importe quoi la main sur le cœur... le saccage du paysage de la Planche des Belles Filles pour un passage du tour de France reste une faute inexcusable !

.

Ndlr : Un extrait du discours des vœux Yves Krattinger, président du Conseil général de Haute-Saône, est visible sur Dailymotion. Lien :

http://www.dailymotion.com/video/xnvipn_le-tour-france-fil-rouge-des-voeux-du-conseil-general-de-haute-saone_news ?start=33#from=embed