Les rots et les pets des vaches : une fraction importante des gaz à effet de serre qui serait réductible.



« L’élevage représente à lui seul près d’un sixième des émissions mondiales de gaz à effet de serre, soit 15 % de toutes les émissions d’origine anthropique... Principales sources d’émissions : la production et la transformation de fourrage (45 %) – notamment en raison des engrais utilisés dans les cultures –, la digestion du bétail (39 %) – les pets et rots des vaches émettent du méthane, un gaz 25 fois plus puissant que le CO2 .. »

Lire l’article complet sur le site du Monde (26.09.2013) : http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/26/l-elevage-pourrait-reduire-de-30-ses-emissions_3485164_3244.html

,

NDL :

A ce propos, un croquis très instructif :