Les porcs ne sont pas si cochons que cela.



Il paraît qu’à Taïvan les autorités veulent encourager les éleveurs de cochons à apprendre à leurs animaux la propreté dans le but de réduire la pollution des rivières vers lesquelles ceux-ci, élevés souvent au grand air, se dirigent traditionnellement pour satisfaire leurs besoins naturels.

C’est un éleveur de cochons taïwanaises qui a inventé la méthode. Il la met en œuvre depuis un an. Il suffit parait-il de placer en un lieu des excréments de porcs, pour que ceux-ci viennent se satisfaire à cet endroit, transformé en quelque sorte en toilettes à cochons !

Moralité les porcs ne sont pas si cochons que cela !

JPEG - 336.1 ko

En France, c’est les épandages de lisier et de purin de certains élevages qui se font parfois n’importe où et n’importe quand, pour le plus grand malheur des rivières. C’est donc à certains éleveurs qu’il faudrait réapprendre la propreté.

La méthode est ici pourtant connue depuis longtemps des autorités !