Les micropolluants et pesticides dans Les eaux comtoises : un enjeu grave en matiere de biodiversite et de sante humaine


Le « désert vert ». C’est à la DIREN, aujourd’hui la DREAL, que nous entendîmes pour la première fois cette expression pour qualifier les premiers et seconds plateaux du Jura, du fait de l’effondrement de la biodiversité des prairies. Engrais industriels, lisiers et fumiers épandus - certes, pour le plus grand bien des pissenlits -, retournements... L’intensification de la production laitière durant ces dernières décennies avait un coût écologique.

L’observation de plus en plus fréquente ces dernières années, en fin d’été ou en automne, de parcelles oranges, « herbicidées » chimiquement nous a inquiétés au point de déclencher les études qui suivent.

Ces travaux ont déjà fait l’objet d’une première publication dans le bulletin n° 94 de la Société d’Histoire Naturelle du Doubs (SHND) paru au printemps 2014.

(Pour lire ce document cliquez sur l’image ci-dessous).


PDF - 2.1 Mo