Les casseurs anti-ours d’Arbas (31) condamnés par la justice.



A la suite de la manifestation destructrice d’Arbas, 10 personnes ont été condamnées le 7 septembre 2006 par le tribunal correctionnel de Saint-Gaudens pour des déprédations perpétrées le 1er avril.

Entre autres destructions et violences, la mairie avait été caillassée et arrosée de sang par les opposants à la réintroduction de l’ours dans le massif des Pyrénées.

Voir article : "Samedi de terreur à ARBAS"

Des peines de prison avec sursis et des amendes ont été prononcées : 4 mois pour Jean-François Deanjean et de 3 à 1 mois pour les autres. Ils devront également payer 3800 € de dommages et intérêts à la comme d’Arbas. Le tribunal leur a enfin interdit de manifester à l’avenir dans quatre communes concernées par l’opération.