Les bêtes … pas si bêtes que cela !



C’est là la conclusion de l’une des très nombreuses études présentées fin mars 2005 à Londres, lors du plus grand congrès jamais organisé sur l’intelligence animale ou des scientifiques et délégués quarante-trois pays étaient venus discuter de la façon dont la société doit traiter les animaux

Les résultats sont formels. Certains animaux que l’on croyait aussi bêtes que leurs pieds ressentent des émotions généralement associées à l’homme, telles que la jalousie, l’amour et le chagrin.

La CPEPESC vous recommande particulièrement cet article du « Courrier International » n° 753 du 7 avril 2005. page : http://www.courrierinternational.com/article.asp ?obj_id=50449