Le rapport public annuel 2015 de la Cour des comptes qui « cartonne » la politique publique de l’eau en France est consultable en ligne.



Ce rapport a été présenté mercredi 11 février 2015 par Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, Henri Paul, rapporteur général, et les présidents de chambre.

Un rapport qui dénonce une inégalitaire politique de l’eau dans l’hexagone où le principe « pollueur payeur » n’est plus qu’un slogan puisqu’il n’est pas appliqué aux agriculteurs et aux industriels qui versent aux agences de l’eau des taxes symboliques.

Les 2 milliards d’euros que prélèvent les agences de l’eau proviennent pour l’essentiel des poches des consommateurs privés... La façon dont est pilotée l’utilisation de ce pactole, pas toujours dans l’intérêt général, y serait aussi sévèrement critiquée de même que le rapport dénonce le laxisme de l’État qui laisse filer et qui ne contrôle pas. C’est comme sur le terrain...

Le rapport public 2015 est consultable en ligne

- à l’adresse : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/154000108/0000.pdf

Voir particulièrement, la partie : Les agences de l’eau et la politique de l’eau : une cohérence à retrouver .... à la page 69 du document.


Sur ce rapport on lira utilement,

l’article paru dans le Journal de l’environnement : Cour des comptes : les agences de l’eau sous le feu des critiques

- Lien : http://www.journaldelenvironnement.net/article/cour-des-comptes-les-agences-de-l-eau-sous-le-feu-des-critiques,55384 ?xtor=EPR-9