Le coût énergétique (et environnemental) de la viande



"Pour le compte de l’Ademe, l’expert Jean-Marc Jancovici a chiffré la part du régime carnivore dans la fièvre terrestre. Stupéfiant ! Le kilo de viande de veau équivaut à un trajet automobile de 220 kilomètres ! L’agneau de lait : 180 kilomètres ! Le boeuf : 70 kilomètres ! Le porc : 30 kilomètres ! Et encore Jancovici n’a t-il pas comptabilisé les apports carbonés de l’emballage, du déplacement du consommateur et de la cuisson. A titre de comparaison, la production d’un kilo de blé ou de pommes de terre équivaut tout juste à un créneau en voiture."

Extrait d’un article qui vient de paraître dans l’hebdomadaire Le Point 1762 du 22 juin 2006 page 68.

Voila matière à réflexion durant cet été chaud tout à la fois sur le gaspillage de l’énergie, le gaspillage des protéines végétales pour la production des protéines animales, la malbouffe, l’élevage odieusement concentrationnaire de centaines de millions animaux entassés dans des élevages en batterie, la revendication toujours insatisfaite d’un « bien-être animal » minimum garanti…

Pour sauver la planète et ne pas augmenter la souffrance animale mangez moins de viande industrielle... Mangez mieux.