Le conseil général de Haute-Saône appelé à sauvegarder les amphibiens traversant la RD 59 à PONTCEY (70)



JPEG - 364.1 ko

Depuis 1998 se déroulait chaque année une opération de sauvetage des amphibiens le long de la route départementale n°59 à PONTCEY. Tantôt bénévole, tantôt professionnelle (GNFC puis LPO FC) avec ou sans aide financière, cette opération ne sera pas reconduite cette année.

Les raisons en sont multiples : dérèglement climatique qui allonge le plus souvent la durée de la migration, désengagement bénévole, absence de prise de conscience et d’investissement à l’échelle locale induisant un bilan carbone négatif, etc.

Un site d’intérêt majeur pour la migration et la reproduction des amphibiens

.

L’an dernier, plusieurs centaines de tritons de trois espèces ont franchi la route grâce au dispositif bénénévole dont 10 Tritons crêtés, espèce au statut de conservation précaire en Franche-Comté, catégorie « vulnérable » (Liste rouge des vertébrés terrestres de Franche-Comté) et en France, catégorie « quasi menacée » classée aux annexes II et IV de la Directive Habitats/Faune/Flore.

JPEG - 432.4 ko

L’appel au Président du Conseil départemental de la Haute-Saône patron des routes

La prise en compte de cet Urodèle menacé et du cortège associé conduit la CPEPESC à intervenir auprès de Monsieur le Président du Conseil départemental de la Haute-Saône. Elle lui a demandé de bien vouloir prévoir une fermeture provisoire de la RD 59 centrée sur la migration du Triton crêté, soit au moins entre le 5 et le 25 mars 2016.

A l’instar de ce qui se fait dans d’autres régions à l’initiative des Départements ou de municipalités (cf liens plus bas), la route pourrait être coupée entre 19h00 et 6h00 du matin entre le carrefour RD 59/RD 13 et l’entrée du village de Pontcey grâce à un système de barrières amovibles. La durée de fermeture pourrait être adaptée au planning du personnel technique de la DSTT.

Des propositions d’itinéraires de remplacement pour rejoindre ou quitter Pontcey. ont été matérialisés sur une carte qui a été transmise à l’appui de la demande.

L’association a souligné que seule cette mesure permettra efficacement de protéger la population de Triton crêté et des autres espèces de la problématique d’écrasement en l’absence d’opération de sauvetage cette année.

La Charte de l’environnement rappelle que la préservation de l’environnement doit être recherchée au même titre que les autres intérêts fondamentaux de la Nation. Dans son article 5, elle dispose : « Lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage ».

.

NDLR : Note ultérieure à cet article.

Le 03 mars 2016 le Conseil Départemental de la Haute-Saône a répondu à l’association :

"J’ai pris connaissance de votre courrier daté du 25 février 2016 par lequel vous sollicitez la fermeture à toute circulation de la RD 59 entre PONTCEY et le carrefour de la RD 13 entre le 5 et 25 mars prochains (de 19 H à 6 H le matin) dans le but de protéger les amphibiens durant cette période demigration et de reproduction.

Les enjeux routiers attachés à ce tronçon ne me permettent pas de donner une suite favorable à votre demande :

• Cet axe structurant concerne un trafic de plus de 1 500 véhicules jour ;

• Il est emprunté par de nombreux salariés entre 19h et 6h le matin travaillant en horaires décalés (Peugeot, Fiday Gestion, De Trevillers) ;

• " permet également la desserte directe de Pontcey et de Chemilly sur l’agglomération de Vesoul.

J’ai pris attache auprès du Maire de Pontcey qui partage pleinement notre analyse et notre décision. Je vous rappelle également que le Département a déjà réalisé des investissements pour la protection des batraciens, conformément à la demande de la CPEPESC : aménagement d’une mare de substitution et barrières à batraciens pour 15000 € sur les communes de BOURSIERES et FERRIERES LES SCEY"

Ces arguments du Conseil Départemental paraissent justifiés, mais ils confirment que les batraciens n’ont que peu de chance de survivre à la traversée de la route départementale 59 ; et donc en l’absence de solution alternative la réalisation de dispositifs type crapauduc devrait s’imposer à cet endroit.

.


Exemples de fermeture de routes.

- http://lci.tf1.fr/science/environnement/2011-03/en-haute-savoie-une-route-coupee-pour-la-reproduction-des-crapauds-6301539.html

- http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/2016/02/08/quand-grenouilles-crapauds-tritons-et-salamandres-sortent-la-route-est-coupee_11774812.html

- https://www.francebleu.fr/infos/societe/phalempin-une-route-est-fermee-pour-les-amours-des-grenouilles-et-des-crapauds-1427368277