Le cloaque des eaux usées de CHAMESEY (25) qui polluent le Dessoubre, dénoncé aux autorités.



JPEG - 788.1 ko
Clic, pour admirer !

Le mardi 25 janvier 2011, des membres de la CPEPESC se sont rendus dans les parages du village de CHAMESEY où avaient été signalés des déversements épouvantables dans l’environnement. Cette agglomération est située sur le plateau qui domine la rive gauche du Dessoubre.

Sur place, les lieux ont vite été repérés « à l’odeur » ! Les visiteurs ont constaté qu’il s’agissait des rejets d’une antique station dite « d’épuration » complètement obsolète. C’est en effet un cloaque putride et nauséabond qui s’écoule de la station pour se perdre dans ce qui a été un gouffre d’une dizaine de mètres de profondeur. Il est aujourd’hui colmaté. Les jus putrides, chargés de matières organiques, s’y infiltrent pour aller rejoindre souterrainement et polluer le Dessoubre qui s’écoule en contrebas dans une vallée encaissée.

Manifestement cette agglomération n’a toujours pas procédé à la mise en conformité de son système assainissement (réseau et station) avec les obligations et le délai fixés par la directive ERU et les textes français de transcription. Cela aurait du être effectué au plus tard fin 2005 !

Au vu de cette inacceptable situation l’association a demandé au préfet de faire appliquer la loi et si « rien ne bouge » rapidement, elle ne pourra que saisir les juridictions concernées. L’association a, par ailleurs, informée la Commission Européenne de la situation.


NDLR ultérieures :

Sur la suite de cette affaire, voir page :Protection du Dessoubre : Nouvelles stations d’épuration à CHAMESEY (25)