Le Préfet « tueur de loup » de la Drôme attaqué devant la justice.



Selon différentes sources d’informations, le Préfet de la Drome qui avait donné le feu vert au tir au fusil dans un secteur Vercors en violation des conditions réglementaires prévues par un arrêté ministériel, va être attaqué devant la juridiction administrative et peut être même la juridiction pénale par France Nature Environnement (FNE) ainsi que par la Société Protectrice des Animaux (SPA).

La législation prévoyait une période de 3 semaines de tir d’effarouchement, des délais pour l’utilisation de balles offensives et la survenue de trois attaques successives de loup ce qui n’a pas été le cas. (info 25/08/05 21h00)


Vous pouvez en savoir plus sur le site http://www.loup.org/spip/