Le Minioptère est vulnérable en France … et la Franche-Comté fait partie de ses régions phares !


11 espèces de mammifères sur 119 sont menacées de disparition en France métropolitaine, selon la Liste rouge, publiée le 13 février, de l’UICN et du Muséum d’Histoire naturelle, en partenariat avec la Société française pour l’étude et la protection des mammifères et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.

Stopper l’érosion de la biodiversité ...

La France s’est engagée, dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique, à stopper l’érosion de la biodiversité sur son territoire d’ici 2010. Dans ce contexte, la Liste rouge a été retenue comme indicateur de référence pour suivre l’évolution du degré de menace pesant sur les espèces.


Minioptère de Schreibers en vol (J.M. Bompar)

Des espèces menacées …

Sur ces 11 espèces menacées, deux sont en ’’danger critique d’extinction’’ : l’ours brun et le Rhinolophe de Méhely (chauve-souris).

Trois autres espèces sont ’’en danger’’ : le Grand hamster, le vison d’Europe et le lynx boréal tandis que six espèces sont classées dans la catégorie ’’vulnérable’’ : le loup gris, le mouflon, le cachalot et trois espèces de chauves-souris (Minioptère de Schreibers, Murin de Capaccini, Murin du Maghreb).

Par ailleurs, sur les 34 espèces de chauves-souris évaluées, sept figurent dans la catégorie ’’quasi-menacée’’, notamment en raison de la dégradation de leurs habitats causée par l’urbanisation, l’impact d’infrastructures (routes, LGV, éoliennes) et la raréfaction de leurs proies due à des pesticides.

….des résultats ’’prometteurs’’

Malgré la situation préoccupante de plusieurs espèces, l’UICN souligne que les actions de conservation entreprises pour les mammifères sur le territoire métropolitain portent leurs fruits, selon le résultat de ces dernières évaluations.

En Franche-Comté, les actions entreprises (protection de grottes, d’anciennes mines et de bâtiments) par la CPEPESC, depuis près de vingt ans, a permis de constater des progrès notables au niveau des effectifs de certaines espèces (Petit rhinolophe, Murin à oreilles échancrés, Barbastelle d’Europe) mais aussi de constater la fragilité d’autres (Grand rhinolophe, Rhinolophe euryale, Petit murin, Minioptère de Schreibers). Pour cette dernière espèce, la Franche-Comté fait partie des régions majeures avec près de 15% des effectifs français de l’espèce.

Ces résultats encourageants incitent à poursuivre les efforts sur la prise en compte de ces petits mammifères volants et à renforcer l’action pour préserver les gîtes majeurs de ces espèces menacées.

Pour en savoir plus :

- Le dossier « liste rouge des mammifères menacés en France »

- les espèces de chiroptères présents en Franche-Comté avec notamment La « liste rouge des chiroptères menacés en Franche-Comté » (validé le 17 janvier 2008 par le CSRPN de Franche-Comté)

- la liste rouge des vertébrés terrestres réalisée par la LPO Franche-Comté