Le 2 février à Besançon : "De plus en plus chaud dans le Massif du Jura ? Les tourbières nous informent de cette évolution".



JPEG - 93.1 ko

Rencontre - débat le jeudi 2 février à 18h30, Amphithéâtre de Fourcroy - chemin du Fort Griffon IUFM - dans la cour du Fort Griffon – Besançon :

Les températures et les périodes de pluie varient et révèlent un changement du climat. Les tourbières, zones humides bien particulières, réagissent et enregistrent ces modifications. Les chercheurs explorent leurs profondeurs et leurs « habitants » (bactéries, grains de pollen...), font des mesures, des analyses physico-chimiques pour révéler les mystères de l’évolution de notre environnement. Le directeur de MétéoFrance centre régional nous donnera le temps que l’on vit et celui qui pourrait être. Les autres chercheurs exposeront les observations actuelles et passées des transformations.

Pourrons-nous répondre aux questions :

- quel climat en Franche-Comté depuis quelques années, et quel climat dans l’avenir ?

- les zones humides ont-elles déjà subi ces variations et quels furent leurs effets ?

- les phénomènes climatiques sont-ils très impactant sur les zones humides en Franche-Comté ?

- entre perte de la biodiversité, changements climatiques et gestion des ressources en eau dans un environnement soumis à contraintes, comment agir ?

- les tourbières sont connues pour contenir des gaz à effet de serre, qu’en connaissons-nous ?

En présence de

Bruno Vermot Desroche, MétéoFrance centre régional - Besançon ; Michel Magny, climat CNRS, Laboratoire Chrono-environnement - Besançon ; Philippe Grosvernier, hydro-écologue, LIN’eco – Suisse : Daniel Gilbert, Ecologue, Laboratoire Chrono-environnement - Montbéliard-Besançon ; Fatima Laggoun Defarge, Géologue, Université Orléans.