Centrales nucléaires suisses : Lacunes révélées sur la sécurité par une inspection.



JPEG - 83.9 ko
Les 4 centrales atomiques suisses. (Avec au N la centrale française de Fessenheim).

Après Fukushima, les Suisses n’ont pas trainé pour inspecter leurs centrales nucléaires par rapport aux risques d’inondations et de tremblements de terre. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) vient de rendre public son rapport qui concerne les centrales en service : Leibstadt (construite en 1984), Mühleberg (1972) , Gösgen (1978) et Beznau I et II (1969 et 1972) .

Selon le communiqué du 5 mai 2011 de la Confédération suisse, « Le premier contrôle des centrales nucléaires suisses réalisé sur la base des enseignements de Fukushima a révélé quelques points faibles au niveau du stockage des assemblages combustibles".

Si toutes les centrales font l’objet d’observations sérieuses, c’est surtout à la centrale de Mühleberg (entre Neuchâtel er Bern) et à celle de Besnau, que des lacunes importantes ont été relevés.

Ainsi à Mühleberg “ l’alimentation en fluide caloporteur du système d’urgence n’est pas une alternative au prélèvement d’eau de refroidissement dans l’Aar. Le système de refroidissement de la piscine des assemblages combustibles est insuffisamment protégé contre les séismes et les inondations. Les mesures d’urgence permettant de rétablir le refroidissement suite à un séisme ou à une inondation sont incomplètes“.

Les centrales suisses ont jusqu’au 31 août 2011 pour montrer comment elles entendent remédier aux défauts constatés.

.

JPEG - 103.3 ko
Centrale nucléaire de Mühleberg au bord de l’Aare (Affluent du Lac de Bienne et du Rhin)

Pour en savoir plus :

- Voir le communiqué du 5/05/2011 sur le site de la Confédération : http://www.ensi.ch/index.php ?id=164&L=1

- Les centrales nucléaires suisses ont des failles (journal www.lematin.ch)

- La Suisse doit améliorer la sécurité nucléaire (site www.swissinfo.ch)