La torture tauromachique implicitement condamnée par le Parlement Européen.



JPEG - 34.8 ko
Taureau malchanceux ! Pour obtenir la délicate récompense suprême que constituent les deux oreilles du taureau, le matador a failli perdre ses « castagnettes » !

Le jeudi 27 octobre 2005, par 277 voix contre 266, les députés européens demandent la suppression des aides spéciales communautaires aux éleveurs de taureaux voués à la corrida.

Cette victoire des femmes et hommes de mieux, désireux d’instaurer avec l’animal un autre lien que celui de la torture et du mépris du caractère sensible de tous les êtres, n’est pas encore l’abolition de ces spectacles anachroniques et monstrueusement cruels qui déshonorent l’Espagne et la France, mais ce vote révèle la volonté démocratique du peuple européen d’en finir avec cette manifestation d’arriération.

En phase avec l’opinion publique qui réclame l’abolition des corridas, selon toutes les enquêtes et sondages, les députés européens signifient que l’argent communautaire ne doit plus alimenter la torture animale.


( extrait info CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE. Contact : TEL 05 53 54 70 46).