La protection physique des sites à chiroptères


JPEG - 51.7 ko
Protection par grille à barreaux horizontaux

Dans certains cas (dérangement, mise en sécurité, etc.), des sites à chauves-souris peuvent être équipés de protections physiques. Généralement, des grilles à barreaux horizontaux sont installées permettant ainsi le libre passage des chauves-souris.


Depuis maintenant plus de 20 ans, la CPEPESC Franche-Comté a été confrontée à certaines reprises à la nécessité de mettre en place des protections physiques.

En Franche-Comté et dans d’autres régions françaises, des systèmes de grilles types ont été élaborés permettant ainsi de prendre en compte les chauves-souris et les caractéristiques de sécurité par rapport au grand public.

En Franche-Comté, certains de ces systèmes, dont certains sont en place depuis maintenant 1988, n’ont jamais subi de déprédations ayant permis la pénétration dans ces sites ainsi préservés.

Par contre, certaines espèces de chauves-souris réagissent négativement à la présence de grilles. C’est le cas pour Rhinolophe euryale, Rhinolophe de Mehely, Minioptère de Schreibers, Grand murin et Petit murin en période de gestation et d’élevage des jeunes.

JPEG - 104.2 ko
Périmètre grillagé
devant un site à Minioptère de Schreibers

Des études réalisées notamment en France et en Espagne indiquent que les grilles ne sont pas des dispositifs adéquats pour protéger les gîtes de reproduction (voire même de transit et d’hibernation pour le Minioptère de Schreibers) de ces espèces ; des clôtures ou autres dispositifs de sécurité devront être utilisés.

Pour toutes demandes de renseignements (type de grilles, écartement de barreaux, périmètre, etc.), contacter le secteur chiroptères