La pollution plastique nuisible aux bactéries marines qui produisent 10% de la production d’oxygène terrestre que nous respirons



JPEG - 62.8 ko
Prochlorococcus sp.

Selon de récents tests de l’Université Macquarie de TORONTO (Canada)la pollution par la lixiviation des débris plastiques et de leurs additifs chimiques perturbe la croissance, la photosynthèse et la production d’oxygène des Prochlorococcus, les bactérie marines responsables de la photosynthèse les plus abondantes.

Les chercheurs souhaitent maintenant déterminer si la pollution par les plastiques a le même impact qu’en laboratoire sur les bactéries dans l’océan.

En savoir plus (sources) :

-  Macquarie University. "Plastic pollution harms the bacteria that help produce the oxygen we breathe." ScienceDaily. 14 May 2019.

- Sasha G. Tetu, Indrani Sarker, Verena Schrameyer, Russell Pickford, Liam D. H. Elbourne, Lisa R. Moore, Ian T. Paulsen. Plastic leachates impair growth and oxygen production in Prochlorococcus, the ocean’s most abundant photosynthetic bacteria. Communications Biology, 2019 ; 2 (1) DOI : 10.1038/s42003-019-0410-x