La planche savonneuse des ex-Belles Filles ! Communiqué de mise au point de la CPEPESC



Une mise au point devient nécessaire

La CPEPESC ne s’estime pas concernée par les déclarations d’Yves Krattinger, président du Conseil Général de Haute-Saône, quand celui-ci rabâche devant les médias, à la suite des travaux contestés de terrassement qu’il a ordonnés et qui ont bouleversé le site de la Planche des Belles Filles, que : ce ne sont que des étrangers à la Haute-Saône qui « viennent se mêler de nos affaires ».

JPEG - 1.1 Mo
Concasseur bourguignon de patrimoine naturel haut-saônois !

La protection de la nature n’a pas de frontière, elle n’est pas une affaire de département ou de territoire, car elle est un patrimoine commun, malheureusement attaqué de tous les côtés.

Si le siège de la CPEPESC est à Besançon, c’est une association régionale agréée, qui regroupe aussi dans ses membres nombre de Hauts-Saônois. C’est une structure qui agit aussi beaucoup en Haute-Saône où elle est, elle-même, propriétaire de terrains écologiquement sensibles.

Dans cette affaire, l’association fait son devoir et continuera à le faire contre vents et marées avec tous ceux et celles, et en particulier des Hauts-Saônois, qui aiment profondément leur patrimoine naturel, pour eux et leurs descendants. On ne la fera pas taire comme on a muselé d’autres associations !

L’association a relevé lors des travaux la présence d’une entreprise de concassage dijonnaise… Cette entreprise « VALODEC », qui a pour activité principale la récupération de déchets triés, serait dirigée par un certain Monsieur M. GUERRIERO (1), du même nom que le directeur des services techniques transport/travaux du CG 70. Curieux, non ?

Comme quoi l’ostracisme peut être aussi à géométrie élastique très variable !

La CPEPESC de Franche-Comté

(1) Valodec :http://www.idecideur.info/idecideur/3832Z/GUERRIERO-Pierre-VALODEC-49869978400019.php


Et même la presse étrangère (moins docile) s’y met

Après un vol de canard au col de la Planche rabotée des Belles-Filles ...

JPEG - 152.1 ko
Le canard du novembre 2011