La papeterie vosgienne Arjo Wiggings condamnée pour pollution de la Moselle en 2004



La papeterie d’ARCHES (88), appartenant au groupe franco-britannique Arjo Wiggings, avait gravement pollué le 9 août 2004 la Moselle sur plus de cinq kilomètres par un déversement de 40 m3 d’une résine le PEA. La très grande acidité (pH 3) de cet élément avait entraîné la mort des poissons : plus de 2 tonnes ont été retirées et sûrement autant entraînées par la rivière.

Dysfonctionnements, négligences extrêmes, absence totale de surveillance voire incompétence professionnelle sont à l’origine de cette hécatombe piscicole et de l’atteinte à tout l’écosystème aquatique : Cette pollution est survenue pendant les vacances au cours de travaux de maintenance faisant appel à beaucoup de salariés intérimaires... Le produit s’est écoulé dans la Moselle par un trop plein ouvert de bassin de décantation ! C’est un pêcheur qui a donné l’alerte...

C’est ainsi que le directeur du site, monsieur Jean-François Duvoid, s’est retrouvé devant le Juge. Une amende de 150.000 € a été prononcée par le tribunal d’Epinal le 15 mars 2006. La Fédération départementale des pêcheurs s’est vue attribuer 72800 € de dédommagement. Deux associations également parties civiles, « Oiseaux Nature » et l’Association de Sauvegarde des Vallées et de Prévention des Pollutions (ASVPP) ont obtenu un total 31900 € de dommages et intérêts.

Il paraît que depuis celle pollution cette papeteries a encore pollué la Moselle aux hydrocarbures en février 2005. Arjo Wiggings indécrottable ?