La grande Région Bourgogne Franche-Comté est née



Même s’il faut parait-il aller de l’avant, ce n’est peut être pas sans une certaine nostalgie qu’à l’aube de la nuit arrosée de la Saint-Sylvestre, les francs-comtois le sont devenus un peu moins, car administrativement "pacsés" à moitié Bourguignons.

Quelques anciens ont peut-être chanté bruyamment, le verre à la main, l’ancien hymne comtois, ponctué de « Comtois rends-toi ! Nenni ma foi ! » (a)

Mais avec une certaine philosophie, ils se sont surement consolés en entonnant plus avant dans la nuit l’hymne bourguignon qui n’est pas mal non plus : « Joyeux enfant de la Bourgogne, Goûtons voir si le vin est bon… ». (b)

Profitons en pour émettre un vœu œnologique pour la naissance de la nouvelle région :

Que demain ces vins proviennent de coteaux jurassiens ou de cotes de Bourgogne entièrement cultivés en bio ! Ce serait un bienfait pour nos gosiers secs et nos rivières en péril…

Pour découvrir la nouvelle GRANDE RÉGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTE :

- son site : http://www.bourgognefranchecomte2016.fr/

(a) Les paroles de l’hymne populaire comtois sont accessibles sur le site : http://www.cancoillotte.net/spip.php ?article184

(b) Les paroles de « Joyeux enfant de la Bourgogne … » sont accessibles sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Joyeux_enfants_de_la_Bourgogne