La dérive des nouveaux animaux de compagnie...



Au secours des lions, tigres et léopards...

Yarmouth Port, Nevada , Etats-Unis. 1er mars 2005. Trente grands fauves et leurs voisins vont enfin être en sûreté grâce à l’aide d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux ? www.ifaw.org). Au cours des deux prochains jours, un refuge financé par IFAW, le Wild Animal Orphenage (WAO) va transporter vers une réserve adaptée du Texas trois lions, deux léopards, quatre loups et huit tigres ayant appartenu à deux particuliers de la région de Las Vegas.

"La possession de lions et tigres comme animaux de compagnie est un phénomène croissant qui soulève d’importants problèmes pour la sécurité du grand public et pour la protection animale," a déclaré Josephine Martell, d’IFAW. "C’est une entreprise malheureuse à la fois pour les animaux et pour les hommes."

Le nombre d’Américains possédant des tigres et autres grands fauves augmente sans cesse. IFAW estime que 10.000 tigres servent d’animaux de compagnie aux Etats-Unis, soit deux fois plus que le nombre de tigres vivant à l’état sauvage dans le monde. Depuis 1990, les tigres ont tué 11 personnes et en ont blessé 60 autres. La semaine dernière, un tigre s’est échappé et a erré dans les environs du comté de Ventura, près de Los Angeles, avant d’être cerné et tué par balle par les autorités.

"Beaucoup de ces animaux vivent dans des conditions déplorables. Ils sont mal nourris, sans eau, et vivent dans leurs propres excréments, dans des cages bien trop petites," ajoute Carole Asvestas, du WAO. "Avec l’aide d’IFAW, nous leur donnerons les soins et les locaux qu’ils méritent."

A travers tout le pays, les législateurs ont pris conscience que la possession d’animaux dangereux par des particuliers est une menace pour la sécurité publique nationale. De nombreux Etats examinent actuellement une nouvelle légalisation, notamment les états de Washington, Maryland, Arkansas, Iowa, Ohio et du Missouri. Bien que le vote du "Captive Wildlife Safety Act" ait rendu illégales la vente et l’expédition de grands fauves d’un état à l’autre sans autorisation, il n’existe aucune interdiction fédérale contre la possession d’un tigre, d’un lion ou d’un autre fauve comme animal de compagnie.

A propos du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) Fondé en 1969, IFAW est une organisation internationale de conservation et protection des animaux qui oeuvre à protéger les animaux sauvages et domestiques et à négocier des solutions qui bénéficient à la fois aux hommes et aux animaux. IFAW possède des bureaux dans 15 pays différents et se consacre à la protection des baleines, éléphants, grands singes, grands fauves, chiens et chats, phoques et bien d’autres espèces animales.

Pour s’informer et savoir comment aider IFAW à protéger les animaux, rendez-vous sur le site www.ifaw.org. Ceci est un communiqué de presse de cette organisation.